[ Communiqués de Presse ]

MASA accueille ALBAREST PARTNERS et le fonds Definvest à son capital pour entamer une nouvelle phase de croissance, notamment à l’international.

Afin de renforcer son statut de leader des logiciels de modélisation et de simulation de commandements pour la Défense et la sécurité civile, la PME MASA accueille à son capital Albarest Partners et le fonds Definvest, géré par Bpifrance pour le compte du ministère des Armées.

Paris, 15 mars 2022 – Fondé en 1996 et basé à Paris, MASA est issu du laboratoire de bio-informatique de l’Ecole Normale Supérieure de Paris ; composé de 45 personnes, cette PME se spécialise à ses débuts dans les mathématiques appliquées, la robotique et la biologie. En 2001, MASA opte pour une diversification dans les jeux vidéo, en signant un partenariat avec Ubisoft afin de développer “Conflict Zone”, un jeu de stratégie militaire doté d’un moteur d’intelligence artificielle comportemental et décisionnel dont l’agorithme est breveté par MASA.


Depuis lors, la société composée aujourd’hui d’une quarantaine de personnes a pousuivi son développement en croissance organique et a développé plusieurs logiciels, notamment “MASA SYNERGY” et son produit phare à destination des Armées “MASA SWORD”. Ces derniers permettent la formation et l’entraînement au commandement et à la gestion de crise des décideurs militaires ou civils, la préparation d’exercices complexes, l’analyse après action des comportements et des schémas décisionnels ainsi que la recherche dans le domaine des équipements ou de la doctrine.


En aout 2018, le général Marc de Fritsch, ancien chef de corps du 4ème Régiment d’hélicoptères des forces spéciales (4ème RHFS), rejoint MASA en tant que Président Directeur Général afin d’insuffler une nouvelle dynamique. L’agilité, la réactivité et les hautes compétences technologiques de MASA, lui ont permis de gagner la confiance de plus de 17 armées dans le monde ainsi que de nombreux organismes civils.


Grâce à cette opération, Albarest Partners et Bpifrance via le fonds Definvest, s’associent à MASA, à son dirigeant Marc de Fritsch ainsi qu’à plusieurs cadres clés de l’organisation afin d’accompagner au mieux la société dans ses nombreux projets de croissance tout en renforçant sa place de leader mondial des logiciels d’entrainement pour les états-majors et lui permettre de devenir un acteur plus présent dans le domaine de la préparation à la gestion de crise.


Marc de Fritsch, Président de Groupe MASA, déclare : « Nous avons pu parvenir à ce niveau d’ambition grâce à l’aide de l’Armée de terre et de l’Agence du numérique de défense. L’arrivée d’un investisseur prestigieux et d’un investisseur au caractère entrepreneurial fort va nous permettre de développer encore plus ces différents axes notamment à l’export où MASA jouit d’une remarquable réputation, fruit de l’excellence de ses produits, de sa réactivité et de la performance de ses équipes : tous ceux qui aujourd’hui dans le monde s’intéressent à l’entrainement des états-majors et des cellules de crise connaissent nos produits. »


Pour Florence Parly, ministre des Armées : « c’est avec une grande satisfaction que le ministère des Armées participe au développement de MASA, entreprise stratégique pour le ministère des Armées et leader mondial de la simulation au profit de l’entraînement des états-majors. Avec ce nouvel investissement de Definvest, le ministère des Armées contribue directement au développement de MASA, en lui permettant de renforcer sa technologie, ses capacités à l’export et sur des marchés civils connexes tels que la sécurité. C’est la raison d’être de Definvest, qui à travers ce treizième investissement se révèle plus que jamais un outil indispensable du plan Action PME du ministère des Armées. »


Edouard Malandrin, Laure Thibierge et Anaïs Large (Albarest Partners), déclarent : « C’est une réelle fierté
pour Albarest Partners que de soutenir et d’accélérer le déploiement d’un actif stratégique comme MASA. Cette PME illustre l’excellence industrielle et technologique françaises. Marc de Fritsch et son équipe ont su construire un outil d’Intelligence Artificielle de grande qualité, leader sur les marchés de la défense mais aussi désormais incontournable pour entraîner les autorités civiles à appréhender et maîtriser les conséquences des risques technologiques, terroristes et climatiques.
»


Elyssa Maufras du Châtellier, et Adonis Arnaud (Bpifrance), ajoutent : « Nous sommes très heureux d’accompagner MASA dans cette nouvelle étape de son développement. Leader mondial des logiciels de simulation militaire basés sur l’intelligence artificielle, MASA bénéficie d’un positionnement stratégique avec une technologie de pointe aux applications multiples et un fort rayonnement à l’international. Cet investissement s’inscrit parfaitement dans les objectifs du fonds Definvest, qui a pour vocation d’aider les PME stratégiques du secteur de la défense à atteindre une taille critique. »

Lire le communiqué de presse