KEOS

Objectif : Les charges de recherche, recoupement et présentation de l’information représentent jusqu’à 70% des tâches d’un état-major. Fort de ce constat l’objectif du défi du C2IA était de:

  • trouver une solution ayant vocation à soulager le commandement opérationnel des tâches ancillaires, répétitives et à faible valeur ajoutée qui pouvaient être fortement automatisées,
  • supporter au moyen de la simulation et augmenter la capacité de traitement et d’accès à l’information des acteurs en charge de la planification et de la conduite des opérations interarmées.

En effet, ces derniers font face à une multitude de sources d’informations structurées ou non structurées, et il est nécessaire de leur permettre de se recentrer sur les tâches nobles d’analyse, d’élaboration de solutions opérationnelles, d’anticipation et d’évaluation.

Solution : KEOS a été évalué par les Forces Armées en Guyane. Grâce à l’IA, à la représentation cartographique des données et à la simulation, l’outil leur permet d’avoir accès extrêmement rapidement aux informations et de simuler les impacts des décisions pour les opérations.

Partenaires :

  • Impact SAS: une suite logicielle de C2 déjà labellisée «utilisée par les armées françaises» qui permet la représentation cartographique de données en temps réel, le travail collaboratif et la conduite d’opérations
  • Golem.ai: une IA d’analyse sémantique du langage naturel 100% explicable, sans entraînement et qui ne stocke pas les données utilisateurs
  • MASA Group: un moteur de simulation des opérations, capable de modéliser la doctrine, de gérer les changements de paramètres et d’analyser leurs impacts lors d’une opération
  • Magellium: une IA de géo-information et lecture sémantique d’images